CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL DE LA PERSONNE ÂGÉE. PARTICULARITES ET (...)

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL DE LA PERSONNE ÂGÉE. PARTICULARITES ET FACTEURS PRONOSTIQUES.

Thèse de Arnaud SAUTEREAU Présentée et soutenue publiquement le 30 novembre 2009

vendredi 22 janvier 2010

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est une pathologie grave, invalidante et de plus en plus fréquente avec le vieillissement de la population. Ses particularités sont encore peu étudiées chez le sujet âgé.

Le but de cette étude rétrospective, portant sur 164 patients âgés de 70 ans et plus hospitalisés en service de soins de suite et réadaptation (SSR) après un AVC, est de décrire les particularités de cette pathologie chez la personne âgée et les facteurs qui vont influer sur son pronostic.

Il a été observé 79% d’AVC ischémiques et 21% d’AVC hémorragiques. La fibrillation auriculaire et l’angiopathie amyloïde semblent tenir une place importante dans l’étiologie respective de l’AVC ischémique et hémorragique. Seize pour cent décèdent pendant le séjour en SSR. Parmi les survivants, 36% récupèrent une marche autonome et 43% rentrent au domicile. Les sujets âgés sont exposés après un AVC à des complications graves et fréquentes. Les facteurs pronostiques de reprise d’autonomie, de retour au domicile et de décès à l’hôpital sont sensiblement identiques à ceux de l’adulte. Ce sont l’importance du déficit moteur, les troubles de la vigilance et de la déglutition et la fièvre. L’état douloureux est associé à une moindre reprise d’autonomie et l’isolement social à un moindre retour au domicile. Une prise de traitement antihypertenseur antérieure à l’AIC est corrélée à un meilleur pronostic.

1 Message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0