CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Réaction et communication des médecins généralistes en Ile-de-France face à (...)

Réaction et communication des médecins généralistes en Ile-de-France face à des parents s’opposant aux vaccins pour leur enfant. Etude qualitative par entretiens semi-dirigés.

Thèse de Victoire SEGOND, présentée et soutenue publiquement le 16 juin 2016.

mercredi 22 juin 2016

En France, les vaccins recommandés chez l’enfant sont de plus en plus critiqués par des parents inquiets de leur sécurité et de leur efficacité. Le médecin généraliste étant leur interlocuteur prioritaire pour les conseiller lors de la consultation, son attitude et sa communication ont un impact important sur la prise de décision parentale.

Méthode :

Dans cette étude qualitative, on a interrogé 15 médecins généralistes d’Ile-de-France par entretiens semi-dirigés, pour décrire leur opinion personnelle à propos des vaccins pédiatriques, l’expérience vécue d’un refus parental, leur réaction globale, et enfin les moyens qu’ils proposent pour améliorer l’opinion parentale sur ce sujet polémique. Leurs réponses ont été analysées selon leur pertinence et comparées aux idées évoquées dans des études antérieures traitant du même sujet.

Résultats :

L’opinion des médecins varie considérablement en fonction des vaccins pédiatriques, et une grosse partie partage les doutes et la méfiance des parents, ainsi qu’une idée controversée de l’obligation légale du DTP. L’efficacité d’une discussion ouverte et proposée régulièrement dépend essentiellement du type d’opposition parentale, de la relation de confiance établie entre médecin et parents et de la motivation du médecin pour réévaluer cette conviction parentale. En dehors d’une communication homogène et plus enseignée aux généralistes, l’opinion publique serait meilleure si les idées transmises sur les vaccins par l’environnement étaient plus positives, selon les médecins.

Conclusion :

Les généralistes motivés pour convaincre les parents voudraient donc des moyens efficaces pour obtenir une responsabilisation parentale éclairée à travers leur propre action, mais aussi par un environnement plus favorable aux vaccins pédiatriques.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0