CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Effets thérapeutiques de la musique, Intérêts en médecine générale : Revue (...)

Effets thérapeutiques de la musique, Intérêts en médecine générale : Revue de la littérature.

Thèse de Daniel RUBINSZTEJN présentée et soutenue publiquement le 26 avril 2017

mardi 2 mai 2017

en médecine générale, les thérapies non médicamenteuses ont une place importante. La musicothérapie est une pratique peu connue mais qui connait un essor ces cinquante dernières années, notamment en psychiatrie et en gériatrie. Elles ont été peu évaluées dans le domaine de la médecine générale. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’intérêt de l’utilisation de la musique à but thérapeutique en médecine générale.

Méthode :

il s’agit d’une revue de la littérature d’essais thérapeutiques contrôlés et de méta-analyses d’essais thérapeutiques contrôlés évaluant l’efficacité des interventions musicales sur des pathologies intéressant la médecine générale publiées entre janvier 2011 et septembre 2016.

Résultats :

soixante-six essais thérapeutiques et méta-analyses ont été inclus. Ils ont évalué l’effet des interventions musicales, principalement de l’écoute musicale, sur la douleur, l’anxiété, la dépression, la tension artérielle, la démence, et le sommeil. La majorité des études a montré une efficacité des interventions dans le traitement de la douleur, de l’anxiété, et des troubles du sommeil. Ce n’était pas le cas pour la dépression, la démence et la tension artérielle.

Conclusion :

les interventions musicales constituent, pour la médecine générale, un outil thérapeutique non invasif, peu risqué, qui pourrait être utile dans la prise en charge de la douleur, de l’anxiété, et certains troubles du sommeil.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0