CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Les représentations de la douleur des migrants d’Afrique de (...)

Les représentations de la douleur des migrants d’Afrique de l’ouest résidant en Île-de-France Influence de la culture et de l’offre de soins du pays hôte sur l’ancrage culturel ancestral

Thèse de Brice LOKO présentée et soutenue publiquement le 18 avril 2017.

vendredi 26 mai 2017

Les migrants d’Afrique de l’Ouest représentent une part non-négligeable des patients consultant un médecin généraliste en Île-de-France pour un motif douloureux. La douleur, bien qu’universelle, peut être influencée par la culture initiale des migrants.

Objectif :

L’objectif de l’étude est d’observer et de comprendre les représentations de la douleur des migrants ainsi que leurs pratiques sociales la concernant, dans le pays hôte. Méthode : Nous avons mené une étude qualitative par entretiens compréhensifs semi-directifs fondée sur une complémentarité entre la théorie ancrée, celle du noyau central de J.C. Abric et les modèles étiologiques de F. Laplantine.

Résultats :

Dix entretiens ont été réalisé, entre juillet 2015 et octobre 2016. Les migrants étaient de cinq nationalités différentes. Les représentations de la douleur sont symbolisées par la rupture avec l’état antérieur et l’intensité, ainsi que par différents aspects du malheur social comme le caractère abject d’une douleur. La zone muette est composée de la filiation sociale et des puissances maléfiques. Pour une même douleur, une pluralité de causes est admise par une majorité de migrants. Le ressenti de la douleur est assimilé à de la souffrance. La douleur a été souvent source de conflits dans les relations interpersonnelles, malgré cela, les proches se sont avérés des soutiens par solidarité. Dans notre population, nous notons que l’usage curatif et préventif de la tradimédecine qui persiste.

Conclusion :

Notre étude suggère une pluralité d’interprétations, de soins et de soulagements qui coexistent chez les migrants originaires d’Afrique de l’Ouest.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0