CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Maltraitance des personnes âgées au domicile : obstacles au signalement en (...)

Maltraitance des personnes âgées au domicile : obstacles au signalement en soins primaires

Thèse de Claire Barea soutenue le 20 décembre 2018

samedi 22 décembre 2018

La maltraitance des personnes âgées au domicile est un problème de santé publique qui risque de s’aggraver, dans un contexte de vieillissement continu de la population. Les médecins généralistes sont confrontés à divers types de maltraitances chez leurs patients âgés mais semblent peu nombreux à réaliser un signalement aux autorités compétentes lorsqu’ils repèrent ces situations. Objectif et Méthode : Déterminer les freins et obstacles au signalement de personnes âgées victimes de maltraitance à leur domicile. Réalisation d’une étude qualitative par 13 entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes, entre Mai et Juillet 2018, à Paris et en Ile de France. Résultats : Les médecins interrogés ont des difficultés à repérer les maltraitances et ont parfois tendance à occulter les violences, en sous-estimant le phénomène, en minimisant ses conséquences et en mettant en doute la parole des personnes âgées. Le manque de temps, la méconnaissance de la procédure et la crainte de l’erreur diagnostique sont des obstacles connus, confirmés par notre étude. L’implication émotionnelle du médecin, sa connaissance de l’entourage familial et l’empathie pour l’aidant épuisé peuvent également devenir des freins au signalement. L’isolement du généraliste au domicile et sa méconnaissance des structures d’aides locales, dont le réseau ALMA, sont d’autres barrières mises en évidence. Conclusion : La formation et l’information des généralistes sur la maltraitance des sujets âgés pourraient faciliter le signalement. La mise en place de réseau formalisé coordonné intégrant les généralistes permettrait un travail collaboratif pluridisciplinaire plus efficace.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0